“There is a real unease”

blocked

Reserved for subscribers

In Quiberon (Morbihan), the brewery Le Colibri (sixty employees in high season) is looking in vain for around thirty employees. Due to lack of staff, the lounge bar did not open and the brasserie is closed on Wednesdays. One of the bosses is even considering closing on Tuesdays.

In Quiberon (Morbihan), Pierre-Yves Le Gurun, co-manager of Colibri with Patrice Le Boulch, director of the establishment.

In Quiberon (Morbihan), Pierre-Yves Le Gurun, co-manager of Colibri with Patrice Le Boulch, director of the establishment. | WEST FRANCE


  • À Quiberon (Morbihan), Pierre-Yves Le Gurun, cogérant du Colibri avec Patrice Le Boulch, directeur de l’établissement. | OUEST-FRANCE

Soleil généreux, plage bondée, premiers bains toniques… Début de saison très prometteur à Quiberon (Morbihan). Ce jeudi après-midi, les touristes s’attardent sur la terrasse de la brasserie Le Colibri, sur le front de mer, face à la grande bleue. Mais c’est une tout autre scène qui se joue à l’intérieur du bar lounge Le Colibri attenant à la brasserie, fermé cette année faute de personnel.

Pierre-Yves le Gurun, cogérant de la brasserie avec Estelle Le Poher, et son directeur Patrice Le Boulch sont accaparés par le remplacement de trois saisonniers recrutés début février et démissionnaires après le week-end de Pâques, « dès qu’on a commencé à bosser un…

À Quiberon, le casse-tête d’un restaurateur pour recruter : « Il y a un vrai malaise »

You have 80% of this article left to read.

lock-lock Unlock all items

1D free week

Cancelable at any time

Subscribe to read more

Leave a Comment